R&D

DNAquaNet : EU Stakeholder Workshop, Avril 2020, Paris, France (webinar)


SYNAQUA « SYNergietransfrontalière pour la préservation des Ecosystèmes AQUAtiques» (INTERREG France-Suisse 2014-2020)

Le projet prévoit le développement d’outils de bioindication haut-débit basés sur l’ADN environnemental. Les compartiments biologiques (diatomées benthiques et oligochètes) ont été choisis pour leur complémentarité dans le cadre de la biosurveillance des eaux et des sédiments du Lac de Genève et des rivières transfrontalières. Le projet associe chercheurs, start-up, associations d’éducation à l’environnement et consultants.

SYNAQUA est soutenu par le programme Interreg France-Suisse 2014-2020 et a reçu une subvention européenne (FEDER) et fédérale couvrant respectivement 60% du coût total français et 29% du coût total suisse. 3 cantons suisses (Valais, Geneva, Vaud) soutiennent également le projet

SICYDIUM SENTINELLE : Vers une connaissance opérationnelle des traits de vie de l’espèce sentinelle Sicydium sp. pour le suivi chimique et écologique des masses d’eau dans les Antilles françaises

Le projet vise à accroître les connaissances sur la biologie du poisson Sicydium sp (sédentarité, reproduction) dans le but de l’utiliser comme organisme sentinelle des hydrosystèmes des Antilles françaises. Cette étude s’inscrit dans le cadre de la Directive cadre sur l’eau. La première année du programme (2018) a permis de mettre en œuvre une manipulation de capture-marquage-recapture en Martinique afin d’apprécier la sédentarité des Sicydium sp. Les années 2019 et 2020 sont consacrées à l’étude de la reproduction et des développements expérimentaux concernant l’étude de biomarqueurs.